7 techniques de communication vraiment efficaces

Vous allez découvrir dans cet article sept techniques de communication que j’utilise en permanence dans mon métier de magicien. J’ai pu les tester et les améliorer au fil du temps, je sais donc qu’elles sont efficaces.

L’objectif est que vous vous serviez de ces techniques de communication pour apprendre à mieux vous entendre avec les autres, à avoir des relations saines et durables et à être mieux compris et écouté. Bonne lecture !

 

Retenir les prénoms et les réutiliser #1

Pourquoi retenir les prénoms est une technique de communication efficace ?

Il y a six raisons qui font que savoir retenir les prénoms est une des meilleures techniques de communication:

  • Vous pouvez appliquer cette technique partout et tout le temps.
  • Utiliser le prénom d’une personne capte immédiatement son attention.
  • Retenir le prénom d’une personne lui montre que vous êtes à l’écoute et que vous avez du respect pour elle.
  • En appelant une personne par son prénom, vous déclenchez le principe de réciprocité : cette personne fera à son tour un effort pour retenir le vôtre.
  • Lorsque vous appelez une personne par son nom, elle reçoit une dose de dopamine, l’hormone du plaisir. Vous augmentez donc les chances que la personne vous apprécie.
  • Si vous retenez les noms, vous allez être perçu comme quelqu’un de très intelligent.

Comment fait-on pour retenir le prénom des gens immédiatement ?

Durant mes spectacles de magie close up, j’essaye en permanence de retenir le nom des gens que je rencontre. Et je peux vous garantir que la mémoire des prénoms fonctionne comme un muscle. Au début c’est compliqué et puis ça devient de plus en plus facile. Voici comment je fais :

  1. J’écoute attentivement: j’essaye d’être vraiment concentré lorsqu’une personne me dit son prénom.
  2. Je me répète son prénom dans ma tête plusieurs fois. Si possible, j’essaye d’associer mentalement son prénom à une personne que je connais.
  3. Je prononce le prénom de la personne à voix haute au moins deux fois. Par exemple: « je suis ravie de te rencontrer Roger ! ».
  4. Et si la situation se présente, j’écris sur mon téléphone le nom de la personne pour actionner la mémoire écrite.

Si le sujet de la mémoire vous intéresse, j’ai écrit un article sur cette thématique : « Comment retenir les prénoms ?« . Il s’agit d’une des techniques de communication que vous allez pouvoir appliquer au quotidien. Testez-la !

 

Appuyer son message avec le langage non verbal #2

Qu’est-ce que je veux dire par appuyer son message avec le langage non verbal ? Laissez-moi vous donner deux exemples :

  • si vous dites « Il y a trois raisons de faire ça », alors vous pouvez faire un signe de « trois » avec votre main en même temps. Ainsi votre interlocuteur va entendre « trois raisons » et il va également le voir.
  • Si vous dites « C’est important de réfléchir », alors vous pouvez pointer votre index sur votre tempe pour dire qu’il faut réfléchir.

Pourquoi cette technique de communication non verbale est efficace ?

Pour la simple et bonne raison que vous sollicitez deux sens de votre interlocuteur au lieu d’un seul: l’ouï et la vue. Or la mémoire fonctionne grâce à la répétition. Si vous répétez un message plusieurs fois même d’une façon différente, il est plus facile de se souvenir du message.

L’exemple parfait est l’affiche de l’oncle Sam imprimée par les Américains durant la première guerre mondiale:

technique de communication

Sur cette affiche, le gouvernement américain communique le même message de deux façons différentes : « I want you » et « l’Oncle Sam qui nous pointe du doigt ».

 

The Benjamin Franklin effect #3

Qu’est-ce que le « Benjamin Franklin effect » ?

C’est une des techniques de communication qui est peu connue et qui est pourtant incroyable. Si vous demandez un petit service/conseil à une personne et que vous lui montrez que ça vous a été utile, alors cette personne vous appréciera davantage.

Exemple concret de cette technique de communication

C’est vendredi et vous demandez à votre collègue s’il a une idée de film à voir ce weekend (vous lui demandez un conseil). Celui-ci vous répond d’aller voir le dernier Starwars. Il a adoré ce film et il vous le recommande. Le lundi, lorsque vous revenez au bureau, il sera vraiment positivement surpris si vous lui dites que vous êtes allé voir le film recommandé. Il va voir qu’il est écouté et que son avis compte. Son estime à votre égard va donc augmenter. C’est typiquement un exemple du « Benjamin Franklin effect ».

 

Raconter des histoires #4

Pourquoi raconter des histoires ?

Il y a trois avantages de raconter des histoires dans vos interactions du quotidien ou durant une prise de parole en public:

  • Raconter une histoire ou une anecdote peut servir d’argument. Ce n’est pas le type d’argumentation le plus solide, mais si c’est utilisé à bon escient, c’est très efficace. Si vous regardez la vidéo TED la plus visionnée, « Do schools kill creativity ? » de Sir Ken Robinson, il n’utilise que des histoires pour argumenter son discours. Aucun chiffre, statistique ou expertise vient appuyer ce qu’il dit (ce qui est très dommage car ça ressemble plus à une vidéo de divertissement que d’information).
  • Raconter une histoire capte l’attention immédiatement. Dès qu’on entend « Je dois te raconter un truc… », nos oreilles se dressent. Ce n’est pas pour rien si les commérages sont aussi présents dans nos interactions quotidiennes.
  • Associer une histoire à un produit ajoute de la valeur. Les marketeurs l’ont bien compris.

Comment raconter une histoire ?

Nous ne sommes pas obligés d’avoir un talent de storyteller pour raconter des histoires. Il s’agit également d’une question de travail et de méthode. Voici ce qui fait une bonne histoire :

  • elle doit être courte : environ deux minutes.
  • il faut des personnages :  nous devons pouvoir nous s’identifier à eux.
  • il faut un conflit : c’est ce qui fait que nous avons envie de savoir la fin.
  • conclure avec une résolution : s’il y a un conflit sans résolution, nous allons rester sur notre faim.

L’art de raconter des histoires est probablement l’une des techniques de communication les plus difficiles de cet article. Ça prend du temps avant de devenir bon.

 

Savoir être à l’écoute #5

Pourquoi savoir écouter est important ?

L’écoute est au cœur des relations interpersonnelles. Celui qui écoute joue un rôle tout aussi important que celui qui parle. Il ne s’agit pas vraiment d’une technique de communication, mais plutôt d’une compétence à part entière. Savoir écouter est utile pour:

  • Comprendre ce que ressent la personne.
  • Lorsque vous êtes en train d’écouter vraiment, ça encourage votre interlocuteur a parlé davantage et plus profondément. C’est ce qui permet de créer des relations soudées.
  • Apprendre: on oublie que les autres peuvent nous apprendre des choses vraiment intéressantes.
  • Avoir une meilleure conversation: savoir écouter vous permettra de rebondir sur les bons sujets de conversation.

Comment avoir une écoute efficace ?

Il ne suffit pas de reformuler ce que dit la personne pour avoir une bonne écoute. Voici quelques techniques pour mieux écouter:

  • Ne pas faire deux choses en même temps: écouter demande 100% de votre attention. Même si on pense pouvoir réaliser d’autres tâches en même temps, nous perdons forcément en attention.
  • Identifiez le type de conversation: si vous avez une conversation technique où vous avez de nombreux détails à prendre en compte, vous ne pourrez pas écouter de la même façon que si un ami vous raconte sa rupture avec sa copine. Dans un cas, vous devez prendre des notes, dans l’autre vous devez être en empathie.

 

communication interpersonnelle

Adaptez sa communication en prenant en considération les différences de l’autre #6

Pourquoi faut-il adapter sa communication  ?

Nous pensons parfois qu’il n’y a qu’une seule façon de communiquer, de se comporter ou de penser. A cause de ça, nous pensons qu’il faut communiquer avec les autres de la même façon qu’on aimerait qu’ils communiquent avec nous. Or c’est faux. Ce que nous voulons n’est pas forcément ce qu’ils veulent.

Exemple de la différence de communication entre les hommes et les femmes lorsqu’il s’agit de parler d’un problème (selon le livre « you just don’t understand: women and men in conversation » de Déborah Tannen) :

Une femme parle de ses problèmes avec une autre femme pour créer un lien et une connexion forte avec elle. Elle attend qu’un homme fasse la même chose. Un homme à l’inverse, quand il entend une femme parlait de ses problèmes, il essaye de trouver une solution et de vite passer à autre chose.

Comment fait-on pour adapter son style de communication ?

Le genre n’est qu’un facteur différenciant parmi d’autres. Voici les différents facteurs qui font que votre interlocuteur ne va pas communiquer de la même façon que vous:

  • La culture : en fonction des pays ou des régions, les différences de communication peuvent être grandes. Par exemple en Chine, il n’est pas nécessaire de dire « merci » entre membres d’une même famille car ça donne une impression moins amicale. Ce n’est pas le cas en France.
  • La personnalité: nous avons tous des personnalités différentes. C’est important de comprendre la sienne et celle des autres. Pour cela c’est intéressant de comprendre la différence entre les introvertis et les extravertis. Si vous voulez aller encore plus loin, il faut s’intéresser au modèle des big five qui décrit les différents traits de personnalité. Il s’agit du modèle le plus rigoureux scientifiquement.
  • Les valeurs: nos systèmes de valeurs sont différents. Certaines personnes vont davantage valoriser l’argent, les voyages, la carrière, ou encore la famille et amis…Nous avons souvent tendance à juger négativement les gens qui ont un système de valeur différent. Il faut donc parvenir à les comprendre et les accepter.
  • Le genre : comme nous l’avons vu dans l’exemple ci-dessus, les différences hommes femmes en communication sont nombreuses.
  • Les différents types d’intelligence: le quotient intellectuel (QI) est considéré comme l’intelligence ultime à valoriser. Pourtant, on se rend compte que nous avons tous des talents et des facilités différentes selon les domaines. Une personne qui peut être extrêmement bon en mathématiques, peut également être très mauvais en relation interpersonnelle. Pour comprendre les différents types d’intelligence, je vous invite à lire mon article sur la théorie des intelligences multiples de Gardner.

Nous devons prendre en considération au maximum ces facteurs de différentiation si nous voulons avoir une communication efficace. C’est loin d’être facile car il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte.

 

Adopter une communication authentique #7

Pourquoi être authentique ?

Que ce soit durant une prise de parole ou une interaction du quotidien, nous préférons toujours échanger avec les gens qui nous paraissent authentiques, vrais et sincères. Bien qu’il y ait des situations où nous devons rester formels et distant, nous pouvons adopter une communication authentique dans 90% des situations.

De plus, l’authenticité facilite la création de connexions fortes entre deux personnes. Elle participe notamment à la création de rapports de confiance durables.

Comment être authentique ?

On pense souvent qu’il faut rester spontané et naturel pour être authentique. Et par conséquent, ça ne devrait pas être possible « d’apprendre à être authentique ». Pourtant, je vous garantis que c’est tout sauf évident d’être authentique dans certaines situations. Je vous propose de découvrir sept façons d’être davantage authentique:

  • Personnaliser les interactions
  • Faire des erreurs
  • Être franc et sincère quand il faut
  • Ne pas confondre la coolitude avec l’authenticité
  • Être en accord avec ses valeurs
  • Demander des feedbacks sur son degré d’authenticité
  • Comprendre le pouvoir de la vulnérabilité

 

Conclusion sur les techniques de communication

Il existe de nombreuses techniques de communication. Le plus important est d’en essayer de nouvelles de temps en temps pour améliorer sa communication interpersonnelle. Je sais que beaucoup de lecteurs vont considérer ces techniques comme de la manipulation. Mais souvenez-vous que ce qui différence la manipulation avec une influence positive, c’est l’intention. Le problème de toujours considérer ces techniques comme de la manipulation, c’est de ne plus jamais essayer d’améliorer ses relations avec les autres.

Dans tous les cas, j’espère que cet article va vous être utile. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires et de me partager d’autres techniques de communication. Je serai ravi de les découvrir !

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

4 réflexions au sujet de “7 techniques de communication vraiment efficaces”

Laisser un commentaire