45 soft skills qui font la différence en entreprise

Les soft skills est un concept « fourre-tout » dont la signification n’est pas toujours claire. Et pour cause, les soft skills englobent énormément de compétences. Vous trouverez dans cet article une liste de soft skills triés en catégorie ainsi qu’une définition concrète de ce terme. Je vous souhaite une bonne lecture de cet article !

« Your hard skills get you in the door. It’s your soft skills that’ll keep you there. » Expression américaine

Définition de soft skills

« Les soft skills font références à la personnalité, l’attitude, l’aisance relationnelle et la façon de pensée d’un individu qui lui permettent de réussir dans le monde de l’entreprise. »

Ce sont des compétences difficiles à mesurer et à définir.  Les soft skills s’opposent aux « hard skills »qui désignent les compétences techniques d’un métier. Les « hard skills » quant à elles, sont faciles à mesurer et à définir.

Par exemple, si votre compétence est de savoir réparer un ordinateur, alors c’est facile de le mesurer : si l’ordinateur fonctionne, alors vous êtes compétent. A l’inverse, il est plus difficile de mesurer un soft skill comme la prise de parole en public : à aucun moment il n’est possible de dire que la compétence est maîtrisée à 100%.

 

soft skills définition

 

Pourquoi les soft skills sont importants à développer ?

Les softs skills vous seront toujours utiles

Vous perdez rarement à investir du temps et de l’argent à développer des softs skills, car il s’agit principalement d’investir sur soi. Lorsque vous développez un soft skill, vous pouvez facilement transférer cette compétence dans d’autres métiers. Par exemple, si vous êtes bons à la prise de parole en public, vous aurez l’occasion de parler en public dans votre nouveau métier.

A l’inverse, une compétence technique est souvent associée à un métier particulier. Si vous changez de métier ou que le métier change, alors vous perdez cette compétence.

Un exemple concerne les conducteurs de métro. Les technologies évoluent et aujourd’hui, la compétence de savoir conduire un métro va perdre de sa valeur, car les prochaines lignes seront automatisées. Et c’est déjà le cas dans plusieurs lignes de métro en France.

Financièrement, c’est rentable de développer les soft skills

Une étude a montré une très forte corrélation entre l’intelligence émotionnelle (IE) et le salaire. Après avoir calculé l’IE de près de 42000 personnes et comparé leur score à leur revenu annuel, voici ce que les chercheurs ont trouvé:

Les individus avec une IE élevée gagnent 29000$ de plus que ceux avec une IE faible. En moyenne, chaque point supplémentaire dans le test IE, ajoute 1300$ au revenu annuel.

Alors oui, l’intelligence émotionnelle n’est qu’un indicateur parmi d’autres, mais les résultats n’en sont pas moins intéressants.

Développer vos softs skills vous donnent un énorme avantage concurrentiel

Étant donné qu’il est difficile d’évaluer et mesurer les soft skills, ce ne sont pas des compétences enseignées à l’école. Par exemple, je ne connais personne qui a du passé le test du stand à limonade quand il était enfant. Pourtant, cet exercice serait un fabuleux outil pédagogique. De plus, ce sont des compétences qui sont souvent considérées comme étant innées. Soit on les a, soit on ne les a pas.

Conséquence ?

Beaucoup de personnes n’essayent même pas de progresser sur ces points-là. Les individus qui décident donc d’investir du temps et de l’argent sur les soft skills vont avoir une longueur d’avance sur les autres. Faites-en partie.

 

Liste de 45 soft skills

Communication interpersonnelle

C’est la capacité à savoir exprimer ses idées et à savoir écouter.

  • Savoir écouter
  • Parler en public
  • Communication écrite
  • Décoder le langage non verbal
  • Maîtriser son langage non verbal
  • Créer des présentations powerpoint
  • Empathie
  • Prise de notes
  • Avoir une bonne mémoire
  • Improviser en prise de parole
  • Savoir capter l’attention

Sens du relationnel

C’est l’aptitude à  nouer et à entretenir des relations saines.

  • Coopération et coordination
  • Établir des rapports de confiance
  • Résolution de conflit
  • Négociation
  • Savoir se faire apprécier
  • Engager une conversation
  • Faire bonne impression
  • Savoir s’affirmer
  • Être diplomate et politique
  • Être drôle
  • Maîtriser l’art de la conversation

Maîtrise de soi

Cela désigne la capacité à réguler ses émotions, ses pensées et son comportement face aux tentations, aux impulsions et aux incertitudes.

  • Apprendre de nouvelles choses
  • Organiser et gérer son temps
  • Savoir quand se taire et quand s’exprimer
  • Gérer les périodes de doute
  • Gérer le stress
  • S’autodiscipliner
  • Gérer ses émotions
  • Avoir une connaissance de soi
  • Avoir confiance en soi
  • Savoir passer à l’action
  • Être focus

Leadership

C’est la capacité à motiver un groupe d’individus à atteindre un objectif commun.

  • Coordonner
  • Prise de décision
  • Prise de risque
  • Gestion des conflits
  • Planifier et organiser
  • Déléguer
  • Avoir du charisme
  • Influence et persuasion
  • Développer des talents
  • Recevoir et donner des feedbacks
  • Mentorat
  • Avoir des convictions

 

Quelles sont les soft skills les plus importantes ?

Il n’existe pas une liste ultime de soft skills. En fonction des métiers et des postes, l’importance d’un soft skill est plus ou moins importantes. Par exemple, si vous êtes manager, vous aurez davantage besoin de développer le leadership qu’un simple salarié. En revanche, si vous êtes un commercial, avoir le sens du relationnel va davantage vous concerner. Il est donc important d’identifier les soft skills qui comptent le plus dans votre quotidien.

Je vais quand même vous révéler les résultat d’une étude dont l’objectif est de répondre à la question : quels sont les 10 soft skills les plus recherchées par les chefs d’entreprise ? 57 exécutifs ont répondus (c’est un petit échantillon, donc attention à ne pas généraliser trop vite), voici le résultat:

  1. Intégrité (honnêteté, hautes valeurs…)
  2. Communication (parler en public, écrit, présentation…)
  3. Courtoisie (politesse, respect, bonnes manières…)
  4. Responsabilité (fiable, autonome, volonté de bien faire…)
  5. Aisance relationnelle (sympa, patient, social…)
  6. Professionnalisme (apparence, posture…)
  7. Attitude positive (enthousiasme, confiance, optimisme…)
  8. Flexibilité (aimer apprendre, adaptation…)
  9. Travail en équipe (coopération, bonne entente, agréable…)
  10. Capacité de travail (travailler dur, ponctuel…)

 

Conclusion

L’objectif de cet article n’est pas de vous expliquer que les compétences techniques ne sont pas importantes et qu’il faut tout miser sur les soft skills. Loin de là mon idée. Nous aurons toujours besoin d’experts techniques dans tous les domaines. Même pour vous, c’est bien d’avoir une compétence technique particulière, car c’est toujours valorisant de pouvoir réaliser une action avec un résultat concret et tangible.

Toutefois, il faut être capable de maîtriser les softs skills indispensables à votre métier et la plupart du temps, ça s’apprend. Ceux qui vont réussir dans leur métier sont ceux qui vont développer à la fois les hard et les soft skills.

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

1 réflexion au sujet de « 45 soft skills qui font la différence en entreprise »

Laisser un commentaire