Comment faire un powerpoint professionnel et design ?

Dans certains métiers, savoir faire un powerpoint professionnel et design est indispensable. C’est ce que j’ai compris, après avoir travaillé pendant un an dans un cabinet de conseil.  Il faut être capable de faire des powerpoints de façon efficace et rapide. Étrangement, il y a peu de cours et de formations qui expliquent comment réaliser des powerpoints professionnels, alors qu’on passe un temps fou à en faire. Dans cet article, vous allez découvrir:

  • des principes de design de base
  • des outils disponibles gratuitement qui vont vous permettre de réaliser du beau travail.

Bonne lecture !

 

Pourquoi utiliser powerpoint ?

On peut commencer par se poser la question si un powerpoint est vraiment nécessaire. Nous avons assisté à tellement de présentations soporifiques qu’on se met à douter de l’utilité de cet outil. Pourtant, il faut reconnaître qu’un powerpoint va vous permettre de faire des choses incroyables:

Vous n’êtes pas obligé d’apprendre par cœur

On a rarement le temps de préparer une réunion ou une présentation. Avoir un powerpoint vous permet de ne pas oublier de dire des informations importantes. C’est pratique, à condition que vous ne lisez pas mot pour mot ce que vous avez écrit.

Expliquer et prouver

Lorsque vous devez parler de sujets complexes, c’est tellement plus facile de le faire grâce à un powerpoint. Notamment, si vous devez présenter des processus, des statistiques, des plannings… Sans support visuel, vous risquez de perdre votre audience.

Vous donnez la possibilité à votre audience de revenir sur un support

Dans certaines circonstances, il faut avoir une présentation powerpoint qui se suffit à elle-même afin que les gens puissent comprendre sans votre intervention. Faire un powerpoint vous permet de faire d’une pierre deux coups.

 

Qu’est-ce que les gens n’aiment pas dans un powerpoint ?

Des chercheurs américains ont réalisé une enquête intéressante : ils ont demandé à près de 200 personnes ce qu’ils détestent le plus dans une présentation powerpoint. Les participants devaient choisir parmi une longue liste de critères et voici les 5 choses qui sont le plus détestées:

  1. Le point principal est caché pas de trop nombreux détails non pertinents
  2. Les diapositives ont beaucoup trop d’informations
  3. Le présentateur lit mot pour mot
  4. La présentation se déroule trop doucement
  5. Pas assez d’informations sur les diapositives

Je trouve le 5ème point intéressant, car très souvent on nous explique à travers des articles ou des vidéos, qu’il est important d’avoir des diapositives avec le minimum d’informations. Or, si il est important d’avoir un design épuré, ça ne signifie pas qu’il ne faut aucune information sur son powerpoint.

 

Comment savoir la bonne quantité d’informations à mettre sur sa présentation ?

Malheureusement , il n’y a pas une règle ultime, mais on peut se poser deux questions afin de déterminer la bonne quantité d’informations à communiquer :

  • Est-ce que votre audience va avoir besoin de votre powerpoint à la fin de votre présentation ? Si oui, alors vous vous devez de mettre suffisamment d’informations pour que votre powerpoint soit compréhensible sans votre assistance.
  • Combien de personnes vont assister à la présentation ? Plus vous avez de personnes devant vous, moins il faut mettre d’informations. Généralement, si vous avez beaucoup d’informations sur vos diapositives, alors il faut que votre audience soit capable de vous poser des questions, car ça peut être plus difficile à comprendre.Donc, si il y a moins de 10 personnes, vous pouvez faire des slides complexes. Entre 10 et 30, commencez à alléger vos diapositives. Au delà de 30, commencez à faire des présentations allégées qui ressemblent aux vidéos TED. Privilégiez les grandes images, les chiffres clés et les citations.

 

Structure de votre powerpoint professionnel

Avant de commencer à rendre vos slides jolies, il va falloir commencer par structurer vos diapositives. Sinon, vous allez perdre trop de temps à faire des aller-retours entre la structure et le design. Lorsque vous structurez une diapositive, posez vous ces trois questions :

Qu’est-ce qui est prioritaire ?

Généralement, toutes les informations ne sont pas au même niveau d’importance. Il faut souvent identifier les informations qui vont permettre à votre public de prendre une décision.

Comment mettre en valeur les informations prioritaires ?

Okay, maintenant vous avez identifié quelles étaient les informations prioritaires. L’objectif est de faire ressortir ces informations principales par rapport aux autres. Pour cela, vous pouvez utiliser une couleur différente, une police différente ou encore une taille différente afin de marquer le contraste. Si vous le pensez nécessaire, n’hésitez pas à ajouter des traits séparateurs.

Comment supprimer les informations inutiles ?

On attaque maintenant un travail douloureux. Il va probablement falloir supprimer des informations qui ne sont pas si importantes que ça. C’est loin d’être facile. Si vous supprimez trop, alors votre diapositive devient incompréhensible. Si vous ne supprimez pas assez, votre message principal est noyé dans des détails non pertinents. Essayez donc de supprimer :

  • Les mots inutiles
  • Les décorations inutiles
  • Toutes les informations dont les gens n’ont pas besoin pour prendre une décision

 

présentation powerpoint

 

Comment faire un beau powerpoint professionnel ?

Une fois que la structure de votre powerpoint est faite, il va falloir s’occuper de la partie esthétique. Oui c’est important. On ne veut pas seulement un powerpoint fonctionnel, on veut un powerpoint qui soit agréable à lire. Je suis loin d’être un designer, les informations présentées dans la suite de l’article reste à un niveau basique.

1. Choisir les bonnes couleurs pour avoir un powerpoint professionnel

Choisir sa couleur principale

Le choix d’une couleur est important, car elles sont riches en signification. Par exemple, le bleu est le signe de la compétence, de l’organisation, la confiance…

Le rouge, en revanche, est associé à la séduction, à la domination, au leadership. C’est également le signe pour attirer l’attention : si le panneau « stop » était violet, je ne sais pas si il serait aussi efficace. C’est également la raison pour laquelle Mcdo a choisi la couleur rouge : il est plus visible pour un automobiliste qui roule sur l’autoroute (Alors oui, le logo de Mcdo est devenu vert en Europe depuis quelques années). Le vert quant à lui est le signe de la relaxation, du calme, le bien-être. Et on pourrait continuer avec chacune des couleurs…

Il y a une chose importante à comprendre sur la signification des couleurs : elle dépend énormément du contexte. Reprenons l’exemple de la couleur rouge: parfois la couleur rappelle la séduction notamment lorsqu’il s’agit de l’apparence des femmes. En revanche, le logo rouge de Mcdo n’a pas pour objectif de rappeler la séduction. En fonction du contexte, faites attention, car une couleur n’aura pas forcément la même signification.

Si le signification des couleurs vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur ce site pour plus d’informations: https://www.toutes-les-couleurs.com/

Choisir sa couleur secondaire

Si vous avez besoin d’une deuxième couleur pour accompagner votre couleur principale, la meilleure façon de la choisir est d’utiliser un « color matching » : toutes les couleurs ne vont pas bien ensemble.

Choisir sa couleur de texte

Souvent, il est préférable d’utiliser une couleur neutre qui est facile à lire comme la couleur noire par exemple.

 

2. Choisir la police du texte principal

Choisir une police est un art (oui, toujours plus). Non sérieusement, c’est un vrai travail de designer qui n’est pas facile si vous voulez faire du très bon design.

Choisir la police du texte principal

Est-ce que vous aussi, vous utilisez Arial, Calibri ou Times ? Dans beaucoup de situations, c’est okay. C’est la norme, il faut utiliser ces polices, elles sont faciles à lire, donc vous n’avez besoin de vous poser de questions. Jusque là tout va bien.

Le problème, c’est que ce n’est pas très original. Et si vous voulez faire un powerpoint qui sort un peu du lot, il va falloir changer de police. Mais vous ne pouvez pas choisir n’importe quelle police, ça serait trop facile. Si vous choisissez une police « Cooper Black » ou « Informal Roman« , c’est sympa, mais ce n’est pas vraiment lisible.

Il n’y a que deux polices disponibles sur Word et Powerpoint qui puissent remplacer les polices classiques comme Arial en terme de lisibilité et de sérieux : il s’agit de « Verdana » et de « Georgia ». Et voilà, cadeau ! Si vous souhaitez avoir accès à davantage de polices, vous pouvez en télécharger sur le site internet Dafont.com.

 

3. Utiliser les icônes et les images pour faire un powerpoint professionnel

L’être humain retient beaucoup mieux ce qu’il visualise que ce qu’il entend ou ce qu’il lit. La théorie sur les différents types d’apprentissage (visuel, auditif, kinesthésique, tactile…) est fausse ou du moins, il n’existe encore aucune preuve comme quoi elle est vraie. Les images restent donc le moyen le plus efficace pour faire passer un message.

Les icônes

Il existe de nombreux sites internet qui proposent des icônes en vectoriel. Ceux que j’utilise sont Nounproject ou encore  Flaticon.

Avec les icônes, il faut faire attention à différentes choses :

  • Si vous utilisez plusieurs icônes, assurez-vous qu’elles soient du même style
  • Assurez-vous que les icônes soient bien alignées avec le texte et les autres icônes
  • Faites attention à ne pas surcharger votre diapositive avec des icônes
  • Évitez les icônes de Google image (c’est ringard)

Les images

Il existe de nombreux sites internet qui mettent à disposition des photos sous licence libre. Faites la recherche sur internet et vous en trouverez facilement. Le site que j’utilise s’appelle Unsplash. Si vous mettez une image, souvenez-vous que plus l’image est grande, plus votre diapositive sera belle et impressionnante.

 

4. Les diagrammes et graphiques

Les diagrammes (hiérarchie , processus, relation)

Sur powerpoint, il est possible de choisir entre toute une liste de diagramme. En réalité, il n’y en a que trois principaux : hiérarchie, processus et relation. Les autres ne sont que des variantes de ces trois types de diagramme. Quelques règles:

  • Un diagramme peut prendre énormément de temps à réaliser : soyez certain d’en avoir vraiment besoin.
  • Pour un public de plus de 10 personnes, il faut commencer à se poser la question si ça ne fait pas trop d’informations à digérer.
  • Toujours penser au message principal qu’on veut faire passer et réfléchir à comment focaliser l’attention sur celui-ci.

Graphique (histogrammes, courbes, secteurs…)

Pour les graphiques, voici quelques règles très simples:

  • Évitez les graphiques en 3D, c’est fini tout ça.
  • Si vous n’avez qu’une seule statistique à mettre en valeur, peut-être qu’il n’est pas indispensable de créer un graphique.
  • Si vous voulez comparer des données, privilégiez les histogrammes

 

Powerpoint template pour faire une présentation professionnelle

Heureusement qu’il existe de supers outils à disposition pour nous éviter de réfléchir à tous ces problèmes de design. Il est possible d’utiliser des templates déjà existant. Mais alors attention, ne choisissez pas au hasard. Pour commencer, évitez d’utiliser les templates disponibles dans powerpoint. Ils ne sont pas idéals pour les raisons suivantes :

  • La couleur d’arrière fond est trop souvent agressive
  • Des éléments de décorations inutiles
  • Les polices sont mauvaises (car elles manquent de classe)

Le site que je vous recommande pour trouver des templates élégants, fonctionnels et professionnels s’appelle : slidesgo.com

C’est mon préféré pour les raisons suivantes:

  • Les templates sont complets : ils donnent des suggestions pour faire des graphiques visuels
  • Les polices et les couleurs utilisées sont précisées
  • Ils mettent à disposition suffisamment d’icônes
  • Pas besoin de s’inscrire et c’est gratuit

Toutefois, tous les templates ne sont pas parfaits. J’essaye toujours de choisir les plus sobres en terme de décoration. Encore une fois, tout ce qui n’apporte pas de la valeur ajoutée à la présentation n’est pas nécessaire.

 

Comment réussir une présentation powerpoint professionnelle?

Une fois que vous avez finalisé votre powerpoint professionnel, ça serait dommage de se rater sur la présentation. Voici les derniers petits conseils pour ne pas rater sa présentation :

  • Enregistrez votre présentation sur  le cloud ou une clé USB pour ne pas dépendre de votre ordinateur.
  • Arrivez en avance pour tester le matériel et tout mettre en route.
  • Achetez une télécommande powerpoint si vous faites beaucoup de présentations. Pour 15€, ça fait la différence.
  • Pour les présentations à fort enjeux, imprimez votre présentation si vous êtes vraiment stressé.

Si le sujet de la présentation vous intéresse, j’ai écrit deux articles qui pourraient vous intéresser :

 

Conclusion pour faire un powerpoint professionnel et design

Je pense qu’il y a beaucoup d’outils et de ressources dans cet article qui peuvent vraiment vous aider à faire un powerpoint professionnel. Si c’est le cas tant mieux ! N’hésitez pas à partager dans les commentaires des outils que vous utilisez. Je suis toujours à la recherche de ces solutions et puis ça peut en servir d’autres. Merci et à bientôt !

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

5 réflexions au sujet de “Comment faire un powerpoint professionnel et design ?”

Laisser un commentaire