Comment faire un discours de remerciement ?

Comment faire un discours de remerciement sincère, captivant et qui valorise vraiment les gens que vous souhaitez remercier ? Ce n’est pas évident, surtout lorsqu’on n’a aucun modèle pour s’inspirer. Pour cette raison, vous trouverez dans cet article, un plan qui s’adapte à tout type de discours de remerciement. Il est accompagné d’un exemple en vidéo vous permettant de voir concrètement l’effet que ça fait en public. Bonne lecture !

 

Modèle de discours de remerciement

Plan général d’un discours de remerciement:

  1. Racontez l’origine de votre projet/parcours et ce qui a été accompli depuis.
  2. Expliquez les principaux obstacles rencontrés sur le chemin.
  3. Remerciez les concernés pour chaque moment difficile énoncé dans votre discours.
  4. Finissez par un appel à l’action/ message d’encouragement/ morale à l’histoire.

#1 Racontez l’origine de votre projet/parcours et ce qui a été accompli depuis

Commencez par raconter l’origine d’un projet et son accomplissement actuel. C’ est important pour les raisons suivantes:

  • Ça permet de planter le décor. Même si tout le monde est censé vous connaître, tout le monde ne connaît pas votre parcours.
  • De plus, ça vous donne l’occasion de raconter une histoire dès le début, ce qui attire immédiatement l’attention de l’auditoire.

# 2 Expliquez les principaux obstacles rencontrés sur le chemin

Dans toute bonne histoire, il y a un conflit que le héros doit surmonter. C’est ce qui donne envie au public d’entendre la suite. D’où l’importance de raconter les principaux problèmes rencontré pendant le parcours. Plus les obstacles sont importants, plus les remerciements auront de la valeur.

Évidemment, ne parlez pas des problèmes que vous avez résolus tout seul. Sinon, vous n’aurez personne à remercier.

#3 Remerciez les concernés pour chaque moment difficile énoncé dans votre discours

En fonction du nombre de personnes à remercier, cette partie peut être plus ou moins longue. Essayez si possible, de toujours remercier les gens en justifiant vos propos.

Un remerciement, c’est comme un compliment. S’il n’est pas justifié, il va sembler faux. De plus, vous allez passer pour un faux-modeste. Ce n’est pas ce que vous voulez. Ainsi, la meilleure façon d’être sincère dans les remerciements est d’expliquer la contribution : « Merci beaucoup à un tel, parce que grâce à lui, j’ai pu… ». Tout simplement.

#4 Finissez par un appel à l’action/ message d’encouragement/ morale à l’histoire

Pour finir en beauté, travaillez votre conclusion. C’est la dernière touche qui marquera le plus votre public. Malheureusement, on voit souvent les mêmes erreurs se produire :

  • Terminer par un « voilà, c’est fini ».
  • Improviser une conclusion au dernier moment qui n’a ni queue ni tête.
  • Certains orateurs n’arrivent pas à s’arrêter. Ça rend le discours interminable.

Pour bien conclure, une infinité de solutions s’offrent à vous:

  • Si le projet en question n’est pas fini, alors vous pouvez parler de l’avenir et de vos espérances.
  • Finir avec une citation si ça ne fait pas trop gnan-gnan.
  • Boucler la boucle en revenant à votre objectif initial.
  • Un message inspirant se cache peut-être derrière votre parcours, partagez-le ! Dans l’exemple qui va suivre, c’est de cette façon que l’oratrice décide de clore son discours.

Article qui pourrait vous intéresser : Comment conclure un discours en 5 étapes ?

 

discours de remerciement

 

Exemple de discours de remerciement

En faisant quelques recherches, je suis tombé sur un discours de remerciement réalisé au Gala FCTMN par Catherine de Tapis Rose. Voir la vidéo ICI.

J’ai choisi son exemple parce que j’ai trouvé le discours vraiment bon. Il est honnête, bien structuré, il y a de l’émotion (mais pas trop). Il peut vraiment servir de modèle pour votre discours.

J’ai identifié cinq parties que je détaille ci-dessous :

1) De 0:15 à 1:05 : Elle rappelle les origines du projet « Tapis rose » et où elle en est aujourd’hui avec un ton humoristique. En moins d’une minute, on sait ce qu’elle a accompli.

Phrase de transition : « Le parcours a été vraiment fun, ça a été vraiment complexe, parfois ça a été difficile. Je ne sais pas combien de fois j’ai pensé vouloir arrêter, pour toutes sortes de raisons. »

2) 1:05 à 2:10 : Catherine parle des différents problèmes qu’elle a rencontrés sur le chemin : pour passer dans les médias au Québec, il faut être connu. – Elle a souvent manqué d’argent – etc…

Phrase de transition : « Ce qui fait que ce soir, si je suis ici, ça tient du miracle. Mais grave, encore une fois. »

3) 2:10 à 2:55 : Elle explique pourquoi elle a continué malgré les difficultés.

Phrase de transition : « Ce qui fait que je suis hyper reconnaissante à plein de gens qui m’ont donné des coups de pouce, qui m’ont entouré… »

4) 2:55 à 7:30 : Catherine fait les remerciements aux différentes personnes qui ont compté dans son parcours. Elle replace toujours les remerciements dans un contexte : « Merci à un tel pour m’avoir donné un travail flexible »; « Merci à un tel pour avoir été un cameraman d’exception » ; etc. Étant donné qu’il y a beaucoup de monde à remercier, elle ne peut pas passer  » minutes à chacun. Si dans votre parcours, il n’y a pas beaucoup de personnes à remercier, prenez davantage le temps.

5) 7:30 à la fin : elle finit avec un message touchant où elle parle du girlpower et elle encourage les autres femmes à rester solidaires entre elles.

Commentaire final

Comme vous pouvez le constater, il y a une partie de plus que dans le plan que je vous ai proposé. En effet, Catherine de Tapis Rose, explique pourquoi elle a continué malgré les obstacles et les difficultés (partie 3). Personnellement, je ne pense pas que ça soit nécessaire dans un discours de remerciement. Toutefois, ça peut être inspirant pour les autres de connaître vos motivations. Donc, à vous de voir si cette partie peut s’ajouter à votre discours.

 

Règles pour faire un bon discours de remerciement

Faire un discours qui ne dure pas plus de 10 minutes

Un discours de remerciement est surtout intéressant pour ceux qui reçoivent les remerciements. Pour tous les autres, ça peut être barbant notamment si la liste des remerciements est longue. Faites donc attention à ne pas parler trop longtemps. Je recommande de ne pas dépasser les dix minutes. Au-delà, vous avez intérêt à être un sacré orateur !

De plus, votre objectif n’est pas d’être particulièrement divertissant. Ce que vous voulez, c’est reconnaître et valoriser les gens qui ont contribué au succès du projet. C’est tout. Votre objectif n’est pas de faire un show. Or, si vous parlez plus de 10 minutes, vous allez donner l’impression de faire le show-man et de vous écouter parlé.

Un discours de remerciement n’est pas à propos de vous

Lors de la cérémonie des oscars de 1998, James Cameron, le réalisateur de Titanic, a fini son discours en criant ces paroles : « Je suis le roi du monde ! Wouhou ! ». Évidemment, il fait référence à son propre film, mais ça envoie quand même un message d’égocentrique.

L’objectif d’un discours de remerciement est de valoriser les autres, pas soi-même. C’est comme si vous faisiez un discours de mariage pour votre meilleur ami, mais que vous ne parliez que de vos accomplissements. Ça ferait vraiment bizarre.

Ne pas oublier de remerciements

Il n’y a rien de plus valorisant pour une personne d’être remercié publiquement. Inversement, ne pas être cité dans un discours de remerciement alors qu’on a joué un rôle important, peut être très humiliant.

Ne faites pas comme Casey Affleck qui a oublié de remercier son frère Ben Affleck lors de la cérémonie des Golden Globes en 2017. Après un très long discours de remerciement, il a oublié de mentionner son frère. Ce dernier, pour se venger, a raconté de nombreuses anecdotes embarrassantes sur sa vie personnelle dans l’émission de Jimmy Kemmel. Évidemment, la relation fraternelle est plus puissante que cet oubli (j’espère), mais imaginez faire cette erreur avec une personne qui n’est pas membre de votre famille. Ça peut faire mal…

Pas besoin d’apprendre son texte par cœur

Si vous regardez une présentation orale de Steve Jobs ou une conférence TED, les orateurs s’expriment souvent sans notes dans un langage parlé. Bien que ça soit la façon de faire que je préconise dans la majorité des présentations, vous n’avez pas besoin de les imiter pour un discours de remerciement. Au contraire, je dirais même qu’il est important de lire son texte pour les raisons suivantes:

  • Lire son texte vous garantit de n’oublier aucun remerciement. Et c’est le plus important ! Vous perdez en spontanéité, mais vous gagnez en sureté.
  • Dans certaines occasion, il est tout à fait naturel de lire son texte : discours de mariage, discours de cérémonie de diplôme, discours de remerciement…Tout le monde s’attend à ce que vous lisiez votre discours.

Toutefois, lire son texte ne vous dispense pas de faire des efforts pour connecter avec votre auditoire. Levez la tête le plus souvent possible et restez ouvert aux commentaires du public : vous donnerez presque l’impression de faire un discours sans note.

Respectez les conventions et règles de votre organisation

Certains discours sont extrêmement codifiés. Par exemple, si vous écoutez le  cérémonies de diplôme d’Harvard, les orateurs commencent toujours par remercier les différents membres de la direction. C’est comme ça. Et ça ne sert à rien de vouloir passer outre ses conventions. Le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Ainsi, si votre organisation exige une convention et une trame particulière, respectez-là. De même, si vous devez parler de façon formelle et d’un langage écrit, alors pliez-vous à ces règles.

Privilégiez la sincérité avant tout

L’être humain est extrêmement sensible à un discours qui sonne faux. Si vous ne pensez pas ce que vous dites, ne le dites pas. De même, veillez à ce que votre langage non-verbal concorde avec vos paroles. Si vous dites « Merci à tous, la réussite du projet est incroyable !  » avec une voix monotone et sans énergie, alors personne ne prendra vos remerciements au sérieux.

 

Conclusion pour faire un discours de remerciement

C’est vraiment une occasion en or de valoriser les gens qui font du bon travail. Profitez de ce discours pour les mettre en lumière. Il n’y a pas besoin d’être un orateur aussi doué que Steve Jobs ou Jean Jaurès pour avoir un impact positif.

« La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir. » Albert Einstein

Dans tous les cas, j’espère que cet article va vous être utile. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires. Voici un autre article qui pourrait vous intéresser : Comment faire un beau discours de mariage ?

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

Laisser un commentaire