Les 3 pires conseils sur la communication non verbale

La communication non verbale fascine beaucoup de gens. De nombreuses séries comme « Lie to me » ou le « Mentaliste » ont popularisé le fait de pouvoir décoder le langage non verbal des autres. D’un autre côté, de nombreux livres et vidéos ont montré à quel point notre posture pouvait avoir un impact sur notre mental.

En tant que magicien et mentaliste, je me suis vraiment intéressé à ces questions en profondeur pour améliorer mes spectacles . Or, lorsqu’on creuse certains sujets de la communication non verbale, on se rend compte que certaines conseils frôlent l’arnaque. L’objectif de cet article est de vous présenter trois théories extrêmement populaires, mais qui sont malheureusement fausses ou mal interprétées. Bonne lecture !

 

La théorie d’Albert Mehrabian : 93% de votre communication est non verbale

Rappel de la théorie

Albert Mehrabian est un psychologue et professeur d’une université américaine et il est à l’origine de la théorie « 7% – 38% – 55% ».

  • 7% de la communication est verbale
  • 38% de la communication est vocale : intonation de la voix
  • 55% de la communication est visuelle : langage corporel et expressions du visage

Cette théorie est le résultat de deux expériences réalisées par Albert Mehrabian sur lesquelles je vais revenir plus tard.

Pourquoi c’est un très mauvais conseil ?

Cette théorie est citée par de nombreux articles, vidéos et coachs en prise de parole et langage non verbal et ils ont généralisé cette théorie à tous les types de communication.

Pourtant, cette théorie ne s’applique pas à la majorité des échanges. Notamment, à partir du moment que votre objectif est de délivrer de l’information, cette théorie est inutilisable. Si vous êtes professeur de mathématiques et que vous devez expliquer à vos élèves le théorème de Thalès rien qu’avec la communication non verbale, je vous souhaite bon courage. Ce n’est pas possible. Dans la plupart des situations, le langage non verbal ne communique pas grand-chose. Sans la signification des mots, il vous sera impossible de faire passer votre message.

La vérité sur l’importance de la communication non verbale

Le pauvre Albert Mehrabian, s’il avait su de quelle manière sa théorie serait utilisée… Il précise bien sur son site internet, que cette théorie n’est valable que pour les échanges portant sur la communication de sentiments et d’attitudes. Exemples concrets où la théorie s’applique :

  • Si votre collègue arrive le lundi matin avec une tête fatiguée, un bonjour grognon et une allure au ralentie, alors vous n’avez pas besoin qu’il vous dise que son weekend a été agité et compliqué. Le langage non verbal a déjà tout communiqué.
  • Votre meilleur ami vient de tomber amoureux. Avant même qu’il vous en parle, vous avez compris à travers son langage non verbal dans quel état il se trouve: il a le sourire en permanence, son attention est ailleurs, il regarde toutes les minutes s’il a reçu un nouveau message… Il n’a pas besoin de vous dire qu’il est amoureux, son langage non verbal a parlé pour lui. Alors oui, ma description est un peu clichée, mais c’est l’idée de la théorie.

De plus, comme toute expérience scientifique, la sienne a ses limites :

  • L’expérience n’a été faite qu’avec des femmes
  • Certains éléments du langage non verbal n’ont pas été pris en compte comme la posture du corps.

Toutefois, il faut reconnaître que cette expérience a montré l’importance de la communication non verbale. Au moins aujourd’hui, nous savons tous qu’il faut faire attention au langage non verbal, car nous pouvons communiquer beaucoup de choses à travers celui-ci.

 

La posture du pouvoir de Amy Cuddy

Rappel de la théorie

Je vous préviens, j’ai personnellement versé une petite larme quand j’ai appris que cette théorie était remise en question. La vidéo TED d’Amy Cuddy « Your body language may shape who you are » a été vue plus de 57 millions de fois, elle est en troisième position parmi les vidéos TED les plus visionnées.

Amy Cuddy, enseignante à Harvard, explique dans cette vidéo qu’il suffit de prendre une posture du pouvoir (comme par exemple, les pieds sur la table, les bras en position superman…) pour avoir un boost de la confiance en soi. Précisément, il suffit de deux minutes pour augmenter le taux de testostérone (hormone de la domination) et réduire le taux de cortisol (hormone du stress).

Pourquoi c’est controversé ?

Voici un petit récapitulatif de cette histoire:

2010: Amy Cuddy réalise l’expérience de la posture du pouvoir

2012: Elle fait une intervention TED qui va faire le buzz planétaire qu’on connaît

2014: Une première expérience avec un large échantillon (près de 200 personnes) ne parvient pas à répliquer

2016:  Une nouvelle étude est réalisée dont l’objectif est d’analyser les différentes études faites à ce sujet. Certaines études répliquent le résultat d’Amy Cuddy , d’autres non. La conclusion est qu’il est préférable d’éviter de tirer des conclusions trop hâtives.

2016:  Dana Carney, la co-auteur d’Amy Cuddy, publie un article sur le fait qu’elle ne croit pas à l’efficacité de la posture du pouvoir. Dans cet article, elle explique notamment les faiblesses de l’expérience.

La vérité ?

Pour être franc, la vérité est floue. Il y a de nombreuses expériences qui ont été faites à ce sujet: certaines parviennent à répliquer le résultat d’Amy Cuddy, d’autres ne le répliquent pas. En 2016, la psychologue publie un article intéressant (en anglais) où elle parle des critiques qui lui ont été faites. La chercheuse américaine a vécu des moments difficiles à cause de ces révélations. Elle a même reçu des menaces de mort. Comme d’habitude, beaucoup de gens se sont enflammés. Quoi qu’il en soit, le sujet des postures du pouvoir reste passionnant, mais la science a encore du chemin à parcourir. A suivre…

 

mythe langage non verbal

La synergologie : vraie science de la communication non verbale ou tout simplement une arnaque ?

Rappel de la discipline

La synergologie a été inventée par le français Philippe Turchet en 1996. C’est une discipline qui permet d’appréhender l’humain à partir de la structure de son langage corporel. Décoder le langage non verbal est devenu extrêmement populaire, notamment depuis la série Lie To Me. En tant que magicien et mentaliste, je me suis évidemment penché sur cette question. J’ai même écrit un article à ce sujet : Comment décoder le langage non verbal ?

Pourquoi c’est controversé ?

Je vais être honnête. En mentalisme, nous aimons bien jouer sur le fait que nous puissions lire les micro-expressions de nos spectateurs. En réalité, ce n’est pas suffisamment fiable et nous préférons utiliser des méthodes qui sont certaines à 100%. Je sais que les gens ont tendance à croire facilement que je puisse lire leur esprit grâce au langage corporel, mais ça ne reste qu’une illusion. Donc aujourd’hui, lorsqu’on me parle de synergologie, je suis toujours un peu sceptique.

Si on met de côté mon avis personnel, la synergologie est très controversée, car elle prétend reposer sur des bases scientifiques. Or, il n’y en a aucune. Ça devient un problème lorsque des organismes essayent de vendre des formations de synergologie qui reposent apparemment sur la science. C’est d’autant plus grave lorsque ça concerne des métiers comme les policiers, les avocats ou les juges.

Je suis donc allé vérifier sur google scholar les fameuses recherches de la synergologie. Les recherches ont été vaines. En revanche, si vous êtes motivé, je vous invite à lire un article publié par différents chercheurs qui expliquent en 32 pages pourquoi la synergologie est une pseudo-science : La synergologie, une lecture pseudo-scientifique du langage corporel

La vérité ?

La synergologie a l’air d’être un domaine passionnant, mais il n’est pas très sérieux. Vous ne pouvez pas prendre de décisions en vous reposant uniquement sur cette discipline. Le risque d’erreur est trop élevé. La communication non verbale reste un sujet fascinant. Il est vraiment important de prêter attention à son langage non verbal et à celui des autres car ils peuvent parfois indiquer des signes évidents. Il suffit de ne pas vouloir trop interpréter.

Par exemple, vous êtes en plein discussion. Imaginez que votre interlocuteur vous fait face, mais que ses pieds sont tournés vers l’extérieur. Ça signifie probablement qu’il essaye de partir de la discussion. Dans ce cas, c’est important de s’en rendre compte pour laisser la possibilité à la personne de partir si c’est vraiment le cas.

 

Conclusion sur la communication non verbale

J’espère que vous ne verrez plus la communication non verbale de la même manière désormais ! Toutefois, mon objectif n’est pas de décrédibiliser le langage non verbal. On sent bien qu’il joue un rôle important dans nos interactions quotidiennes. On voit bien que notre humeur, notre état d’esprit ou notre confiance en soi, a un impact sur la façon dont on se tient et se comporte. Notre langage corporel compte.

De même pour le langage para-verbal (intonation de la voix, expression du visage…): une personne qui s’exprime de façon monotone est ennuyeuse. Pas besoin d’étude scientifique pour s’en rendre compte. Il est donc important de continuer à faire attention à sa communication non verbale si vous souhaitez  améliorer votre communication globale.

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

7 réflexions au sujet de “Les 3 pires conseils sur la communication non verbale”

Laisser un commentaire