Comment se faire des amis ?

Comment se faire des amis à part en lisant le livre de Dale Carnégie ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article. Je ne voulais pas juste écrire une liste de qualité au hasard parce que c’est bien trop subjectif. C’est pourquoi les habitudes décrites ci-dessous proviennent d’une étude réalisée par UCLA. Les chercheurs ont demandé à un énorme échantillon de personnes quels adjectifs elles donneraient pour qualifier une personne de vraiment sympa. Ainsi, les habitudes présentées dans l’article correspondent aux 12 adjectifs les plus cités par les participants. Je les applique en permanence dans mon métier de magicien et j’essaye de les appliquer dans ma vie personnelle le plus souvent possible. J’espère qu’elles vont résonner chez vous également. Bonne lecture !

12 habitudes des gens hautement appréciés

Poser des questions #1

Nous aimons parler de nous-mêmes, de nos projets, de nos passions, de nos vacances… A partir de ce principe simple, il suffit de s’intéresser aux gens pour être apprécié d’eux. Et pour cela, il faut poser des questions sincères. Pourtant, nous faisons trop souvent les deux erreurs suivantes:

  • Nous nous concentrons sur ce que nous allons dire dans une discussion et non sur ce que dit notre interlocuteur.
  • Nous ne posons pas assez de questions. Souvent, on pose une ou deux questions, mais ce n’est pas suffisant pour laisser une personne approfondir son sujet. Résultat : on ne reste qu’à la surface des choses.

« Les auditoires ne se composent pas de gens qui écoutent, mais de gens qui attendent leur tour pour parler. » Alphonse Karl

Mettre son téléphone de côté #2

Début 2018, j’arrive en Indiana aux États-Unis pour réaliser mon échange universitaire. Une fois arrivé, je rencontre les autres étudiants internationaux de ma promotion et on décide de passer notre première soirée dans un bar (jusque là tout est normal). Je m’installe à une table avec cinq autres étudiants et là…les cinq se mettent à regarder leur téléphone sans parler. Je ne sais pas combien de temps ça a duré, entre trois et cinq minutes sûrement. Mais c’était vraiment trop long et trop gênant. Je m’en souviens encore tellement que ça m’avait choqué sur le moment.

Le téléphone portable pose de vrais problèmes dans les relations sociales et ça ne concerne pas que les « jeunes ». On est tous complètement accroc et ça nous empêche d’être à 100% présent durant une discussion.

 

Être authentique et sincère #3

C’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Lorsqu’on arrive dans un nouveau groupe, on essaye toujours de faire plaisir à tout le monde et parfois ça nous pousse à faire des choses que nous n’avons pas envie de faire. Et ça se ressent. Il faut trouver le courage de savoir dire non, de dire les choses difficiles et de faire les choses qu’on aime. Ça ne signifie pas qu’il faut être égoïste ou toujours en opposition, mais il faut trouver son équilibre. Si ça vous intéresse, j’ai écrit un article complet à ce sujet : comment être authentique ?

« Conversations faciles, relation difficile. Conversations difficiles, relation facile. » Blog amaninthearena.com

Éviter d’être dans le jugement pour se faire des amis #4

Il s’agit probablement de l’habitude la plus difficile à mettre en place de cet article. Nous devons réussir à ne pas juger les autres pour se faire des amis. C’est loin d’être facile car ça demande de se mettre à la place des autres en permanence. Pourtant, notre jugement a un impact sur nos relations et je m’en suis rendu compte le jour où j’ai fait l’expérience suivante (accrochez-vous pour les explications). Il faut être plusieurs pour que ça fonctionne : au moins sept personnes.

  1. Demandez à une personne A de s’asseoir devant tout le monde. Demandez à une deuxième personne B, de se placer derrière A de telle façon que A ne puisse pas voir ce que fait B.
  2. B montre ensuite une note entre 1 et 10 avec ses mains. Tout le monde peut voir la note à l’exception de A. Voici la signification des notes: 1 = je n’aime pas du tout la personne; 10= j’adore la personne.
  3. Le public observe A et lui associe mentalement la note indiquée par B. Par exemple, si B montre 8, le public observe A en lui attribuant une note de 8/10 mentalement (note positive). Point important:  le public doit rester impassible.
  4. A doit deviner quelle est la note qu’on lui a attribuée rien qu’en observant le public.

Le résultat de cette mini-expérience est vraiment bluffante. A est quasiment toujours en mesure de déterminer la note qu’on lui a attribuée (à 1-2 point près). Même après plusieurs répétitions de l’expérience, ça fonctionne. Essayez vous-même, vous verrez bien. Cette expérience montre que si vous pensez du mal d’une personne, alors elle sera capable de ressentir cette pensée négative à son égard. Et l’inverse est vrai également pour les jugements positifs.

ne pas juger les autres

Dites-moi dans les commentaires si mes explications ne sont pas claires. Je les réécrirais si besoin.

 

Ne chercher pas à être le centre de l’attention #5

Pour se faire des amis, vous n’avez pas besoin d’être au centre de l’attention. Les « grandes gueules » sont rarement ceux qui sont appréciées le plus. La raison est simple:  si vous prenez toute l’attention, vous empêchez les autres membres du groupe de s’exprimer librement. Encore une fois,  il s’agit de trouver un bon équilibre. Si on vous valorise pour vos accomplissements, ne faites pas le faux modeste. Profitez et puis transférez l’attention vers d’autres dans un second temps. De même, si vous sentez qu’il y a un blanc dans une discussion, n’ayez pas peur de parler de vous et de capturer l’attention. Les autres ne vous en voudront pas, au contraire ! Vous avez permis d’éviter un silence gênant.

 

Avoir un langage non-verbal positif et ouvert pour se faire des amis #6

Ce que vous dites a autant d’impact que la manière de dire les choses. Il y a au moins 10 façons différentes de demander à une personne « comment ça va ? » rien qu’avec le non-verbal. Pour se faire des amis, il faut évidemment privilégier une communication non-verbale ouverte et positive:

  • La voix: variez votre ton et votre intensité et fuyez la monotonie à tout prix. Parlez de façon enthousiaste et passionnée. L’enthousiasme est contagieux et les gens en raffolent.
  • Le regard: maintenez le contact visuel avec vos interlocuteurs. C’est la meilleure façon de montrer que vous êtes 100% présent et intéressé par les autres.
  • La posture: tenez-vous droit et faites face à vos interlocuteurs. Encore une fois, ça montre que vous êtes engagé dans la discussion.

 

Faire une bonne première impression #7

Les recherches montrent qu’une personne se fait un opinion de nous dès les premières secondes. Ensuite, elle passe le reste de la discussion à justifier sa réaction initiale. Ça met la pression parce qu’on n’a pas envie de se rater. Mais d’un autre côté, lorsqu’on sait comment faire bonne impression, ça ne pose plus aucun problème. Comment faire une bonne première impression ? Il s’agit principalement de faire attention à son langage non verbal : sourire, posture ouverte et confiante, une bonne poignée de main, contact visuel…

 

Appeler les gens par leur prénom #8

Je parle souvent dans mes articles de l’importance de se souvenir du nom des gens. Il s’agit d’une technique de communication incroyable. Voici les raisons :

  • Appeler une personne par son prénom capte immédiatement son attention. De plus, les recherches montrent qu’entendre son prénom nous envoie une dose de dopamine (l’hormone du plaisir).
  • Ça montre que vous êtes à l’écoute et que vous avez de la considération pour votre interlocuteur. Il fera de même pour vous.

« N’oubliez pas que le nom d’une personne est pour cette personne le son le plus doux et le plus important dans n’importe quelle langue. » Dale Carnégie

Si ça vous intéresse de connaître ma méthode pour retenir les prénoms, vous pouvez lire cet article: comment retenir les prénoms ?

 

Avoir un beau sourire #9

Il n’y a rien de plus contagieux qu’un beau sourire. Les gens vous remercieront pour ça. Vraiment. Vous ne savez pas sourire ? Laissez tomber les conseils du type « il faut se brosser les dents », « faire de la gym faciale » ou toutes les autres astuces esthétiques. Vous avez juste besoin de sourire sans forcer et ça fera effet. Tous les sourires sont beaux et contagieux du moment qu’ils sont naturels.

 

Savoir quand parler et quand se taire pour se faire des amis #10

Les gens qui sont à l’aise dans les relations sociales savent quand est-ce qu’il faut parler et quand il faut se taire. Ils n’ont pas peur du silence si besoin. Pour se faire des amis, il faut être capable de sentir lorsqu’il faut prendre les devants dans la discussion ou au contraire, laisser l’autre s’exprimer. Je n’ai pas de règle magique pour identifier les bons moments, ça dépend vraiment du contexte. De la même manière, les gens qui se font apprécier savent quand est-ce qu’ils peuvent parler de sujets sensibles et personnels.

 

Savoir utiliser le contact physique (au bon moment et au bon endroit) #11

Le contact physique joue un rôle extrêmement important dans nos relations sociales. Que ce soit une accolade, une poignée de main, un high-five, une bise…tous ces contacts physiques ne sont pas anodins. Ils ont un vrai impact sur les relations. De nombreuses recherches montrent que rien que le fait de toucher une personne au bon endroit, augmente les chances que cette personne fasse ce que vous lui demandez.

Concrètement, en touchant une personne, vous libérez de l’ocytocine chez elle. Il s’agit d’une hormone qui joue un rôle important dans la confiance dans les relations sociales. Toutefois, ça produit l’effet inverse si c’est mal fait. Si vous avez un doute sur le fait d’établir un contact physique comme une tape sur l’épaule ou un high-five, alors évitez de le faire. C’est une question de sensation.

 

Être passionné sans se prendre trop au sérieux #12

Les gens passionnés sont également passionnants la plupart du temps. Ils connaissent leur sujet sur le bout des doigts, ils communiquent avec enthousiasme et ils pensent différemment. Ceci-dit, il y a également le revers de la médaille: les gens passionnés ne parlent que de leur passion, ils ont du mal à changer de conversation et ils ont du mal à écouter des gens qui ne sont pas passionnés. Encore une fois, il s’agit de trouver un bon équilibre. Pour se faire des amis et des relations, vous devez être passionné par ce que vous faites tout en étant capable de prendre du recul. Votre passion n’est pas votre vie. Ne la prenez pas trop au sérieux non plus. Lorsque je parle des gens passionnés, je pense surtout aux gens qui peuvent s’engager à 200% dans un projet. Il ne s’agit pas forcément d’une passion-hobby.

 

Conclusion sur comment se faire des amis

Si vous parvenez à appliquer ces 12 habitudes dans votre quotidien, alors se faire des amis ne sera plus jamais un problème. Je dirais même que vous gagnerez en aisance dans n’importe quelle situation sociale : événement networking, entretien d’embauche, travail en équipe… Je suis certain qu’il y a certaines des pratiques présentées dans cet article que vous utilisez déjà. Il suffit d’ajouter de nouvelles habitudes petit à petit à votre comportement actuel et votre intelligence sociale va prendre un coup de boost.

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

1 réflexion au sujet de « Comment se faire des amis ? »

Laisser un commentaire