Comment avoir du charisme à l’oral ?

Devenir charismatique est un sujet qui intéresse de nombreuses personnes. Qui ne rêve pas d’être charismatique afin d’être influent et admiré de tous. C’est tellement un sujet fascinant qu’une équipe de chercheurs s’est penchée sur la question : comment avoir du charisme à l’oral ?

Ils ont identifié 12 techniques de communication qui permettent d’augmenter immédiatement le niveau de charisme des personnes qui les emploient. Neuf d’entre elles sont des techniques verbales, les trois restantes sont des techniques non-verbales. Ces techniques ont été validées scientifiquement et vous verrez à travers les exemples que je donne dans cet article, qu’elles sont en permanence utiliser par les grands leaders. Ils ont appelé ces techniques « charismatic leadership tactics » (CLTs). Cet article est donc une synthèse des recherches menées par les scientifiques John Antonakis, Marika Fenley et Sue Liechti.

 

Qu’est-ce que le charisme ?

C’est une question difficile. Toutes les définitions « officielles » sont différentes et n’aident pas à saisir véritablement le concept. Tout le monde sait reconnaître une personne charismatique, en revanche personne ne sait comment l’expliquer ou la définir. Voici ce que propose l’équipe de chercheurs :

« L’aptitude de communiquer un message clair, visionnaire et inspirant qui captive et motive une audience. »

Cette définition va bien nous aller pour la suite de l’article.

 

Est-ce que ces 12 stratégies pour avoir du charisme à l’oral sont efficaces ?

Plusieurs recherches ont été effectuées pour vérifier l’efficacité de ces techniques. Voici le détail d’une de ces expériences : Une centaine d’ouvrier sont réunis pour réaliser un projet caritatif. Ils sont séparés en trois groupes et chacun d’entre eux assiste à un discours d’introduction. Pour le premier groupe, la personne censée faire le discours a parlé normalement sans utiliser les techniques « charismatiques ». Le deuxième groupe, même chose à la différence près que ce groupe d’ouvrier a reçu un bonus financier. Enfin le troisième groupe n’a reçu aucun bonus financier, mais le discours d’introduction a été faite par une personne qui utilisait toutes les techniques de cet article.

Le résultat ?

Les deux derniers groupes ont été beaucoup plus efficaces dans le projet de 15% à 20% que le premier groupe qui a ni reçu de bonus financier, ni assisté à un discours inspirant. Ces techniques ont donc un réel effet. Elles sont aussi efficaces qu’un bonus financier à la différence qu’elles ne coûtent rien. Je vous invite à regarder la vidéo TED qui présente ces recherches : Pourquoi le charisme est important ?

 

Utiliser des métaphores, comparaisons, et des analogies #1

Le cerveau de l’homme a parfois du mal à considérer, valoriser, ou mesurer des concepts qui peuvent paraître abstrait. Utiliser des métaphores, des comparaisons ou des analogies permettent d’utiliser des exemples qui sont faciles à comprendre et qui peuvent être reliés au concept flou que vous essayez d’expliquer.

Tim Urban, blogueur américain extrêmement célèbre notamment depuis son passage à TED avec son intervention sur la procrastination. Durant tout le long de son discours, Tim Urban a utilisé une métaphore facile à comprendre et extrêmement drôle. Il a rendu la procrastination très claire alors que ça pourrait être un sujet ennuyeux et difficile à partager. Allez voir la vidéo, vous comprendrez. Mais l’image ci-dessous est l’explication de la procrastination, selon Tim Urban :

Métaphore

 

Raconter des histoires et des anecdotes pour avoir du charisme à l’oral #2

Sans surprise. Nous adorons tous entendre des histoires. C’est un des meilleurs moyens de connecter avec votre audience. Ce n’est pas si facile à utiliser, il faut que ça ne soit pas trop long et que ça soit relié au message que vous souhaitez délivrer. Les exemples sont multiples, vous prenez n’importe quel discours de conférenciers et vous verrez qu’ils essayent toujours de raconter des anecdotes. Celui qui est très fort pour faire ça est Simon Sinek, je vous invite à regarder ses vidéos. J’ai écrit un article à ce sujet si ça vous intéresse: Comment faire un bon storytelling ?

 

Souligner l’importance de vos mots grâce aux contrastes #3

Les contrastes permettent de souligner l’importance d’un point en particulier. C’est l’une des techniques les plus faciles à mettre en œuvre de cet article. Exemple : Martin Luther King est une des grandes figures de la lutte contre le racisme. Le 28 août 1963, il a prononcé un discours qui deviendra connu dans le monde entier : « I have a dream ». Son discours est magnifique et j’ai choisi une phrase où on peut observer la puissance du contraste :

« […] Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. […]»

A plusieurs reprises, M. Luther King utilise ces contrastes dans son discours.

 

Poser des questions rhétoriques #4

Pour rappel, une question rhétorique est une question qui n’attend pas de réponse. Elles sont vraiment utilisées très souvent par les grands orateurs. Simon Sinek, le célèbre conférencier notamment connu pour son intervention TED :  « How great leaders inspire action » les utilise souvent. Voici justement comment il commence son fameux discours :

« Comment expliquer que les choses ne se déroulent pas comme prévu ? Ou mieux, comment expliquer pourquoi certains sont capables de réussir des choses qui semblent défier toutes nos suppositions ? Par exemple, pourquoi Apple est autant innovant ? […] »

C’est un parfait exemple d’utilisation de questions rhétoriques. Les questions peuvent très bien avoir une réponse évidente, soit elles peuvent être compliquées au point qu’on a envie de connaître la réponse (comme l’exemple ci-dessus).

 

Structurer votre discours en 3 parties #5

En juin 2005, Steve Jobs a prononcé un discours devant les étudiants de Stanford. Ce discours est devenu extrêmement connu, il suffit de voir le nombre de vue sur YouTube. Voici une des premières phrases de son discours :

«Aujourd’hui, je veux vous raconter trois histoires de ma vie. C’est tout. Pas grand-chose. Juste trois histoires. »

Structurer votre discours en trois parties va donner une impression de finition. Imaginez-vous faire en discours en deux parties ? Ça donnerait un sentiment étrange. De façon générale, tous les chiffres impairs donnent cette sensation de travail fini. C’est probablement qu’on nous a conditionné depuis l’enfance à la structure en trois parties:

  • A l’école on nous a imposé le plan dialectique : thèse – antithèse – synthèse
  • Au repas de famille : entrée – plat – dessert
  • Même les cinéastes utilisent cette structure : introduction – élément perturbateur – résolution

De plus, se limiter à trois parties a l’avantage de ne pas surcharger votre audience avec trop d’informations.

 

Exprimer des convictions morales pour avoir du charisme à l’oral #6

Il faut pouvoir montrer à votre audience que vous avez du caractère, que vous savez prendre position si besoin. Vous ne vous ferez pas toujours des amis en exprimant des convictions morales fortes, mais ça va contribuer à construire une crédibilité forte. Malala Yousafzai, militante pakistanaise des droits des femmes, a réalisé un discours devant l’assemblée générale de l’ONU le 12 juillet 2013. Elle avait alors 16 ans. Ces mots vont marquer le monde:

« Un enfant, un enseignant, un stylo et un livre peuvent changer le monde. »

Prenez position, parlez de choses qui touchent aux valeurs de votre audience. C’est un des meilleurs moyens de créer une connexion avec elle.

 

avoir du charisme

 

Montrer que vous comprenez ce que ressent votre audience #7

Montrer son empathie est important si vous souhaitez rallier le public à votre cause. On ne fait pas confiance aux gens qui ne nous comprennent pas. En revanche, une personne qui montre qu’elle fait des efforts pour se mettre notre place a davantage de chance de se faire accepter. L’exemple typique est le discours « Je vous ai compris » énoncé par le Général de Gaulle le 4 juin 1958 à la fin de la guerre d’Algérie :

« Je vous ai compris ! Je sais ce qu’il s’est passé ici. Je vois ce que vous avez voulu faire. Je vois que la route que vous avez ouverte en Algérie, c’est celle de la rénovation et de la fraternité. »

 

Nécessité d’être ambitieux pour être charismatique #8

Il faut faire rêver son auditoire. Mais ce n’est pas facile. Des ambitions trop grandes et non justifiées peuvent vous faire perdre toute votre crédibilité. L’exemple parfait est le discours de J.F. Kennedy « We choose to go to the moon ».   Il est prononcé le 12 septembre 1962. Le 21 juillet 1969, Neil Amstrong marchera sur la lune.

«Nous choisissons d’aller sur la Lune au cours de cette décennie et d’accomplir d’autres choses encore, non pas parce que c’est facile, mais justement parce que c’est difficile, car ce but servira à organiser et à donner le meilleur de nos énergies et de nos savoir-faire, parce que c’est le défi que nous sommes prêts à relever, celui que nous refusons de remettre à plus tard, celui que nous avons la ferme intention de gagner et les autres également. »

On observe bien l’ambition du président dans ce discours. Ce qui est le plus intéressant dans son discours, ce n’est pas uniquement cette folle ambition, c’est la manière dont il amène l’objectif. Il faut lire le discours dans son ensemble pour le comprendre. Cet objectif aurait pu paraître complètement fou et délirant, mais il est vraiment bien emmené par Kennedy.

 

Montrer que vous avez confiance dans la réalisation de vos projets #9

Le 13 mai 1940, Winston Churchill doit faire un premier discours devant la chambre des communes. Ce discours deviendra connu sous le nom « Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur ». W.Churchill conclut avec une phrase où il veut inspirer la confiance ! C’est d’autant plus important durant une période où la crainte est présente. Voici ses propos :

Mais c’est plein d’espoir et d’entrain que j’assume ma tâche, assuré qu’il ne sera pas infligé à notre cause de faillir devant les hommes. Conjonctures qui m’autorisent – je pense – à réclamer l’aide de tous, et à dire  » Allons, en avant tous, unis et forts.  » »

 

Le charisme à l’oral se transmet par une voix animée et passionnée #10

Les personnes qui sont passionnées par ce qu’elles disent n’ont jamais une voix monocorde. Ce n’est juste pas possible. Vous pouvez jouer avec le débit de parole, le volume sonore, l’intonation, le timbre de voix, les pauses… La voix est un instrument. Il est possible de faire beaucoup de choses avec, il suffit de s’entraîner.

 

Utiliser des expressions faciales pour avoir du charisme à l’oral #11

Un peu comme la voix, notre visage peut exprimer beaucoup de choses. Rien qu’un contact visuel permet de créer une connexion avec un public. De même, le sourire peut vous faire apprécier par ce dernier. Les gens ont envie de voir un être humain en face d’eux. Et un être humain n’a pas un visage qui ne bouge pas.

 

Parler avec les gestes #12

Les gestes permettent trois choses : véhiculer de l’énergie, souligner un point, favoriser la mémorisation. La psychologue américaine Vanessa Van Edwards a réalisé une recherche en analysant une énorme quantité de vidéos TED. Elle voulait voir s’il y a « truc » qui expliquait pourquoi certaines vidéos devenaient virales et pourquoi d’autres non. Voici la corrélation qu’ils ont finalement trouvée : les intervenants Ted les plus populaires utilisent en moyenne 465 gestes de main en 18 minutes. Inversement, les intervenants Ted les moins populaires n’en utilisent que 272. Ce n’est qu’une corrélation évidemment. Il ne suffit pas de parler avec ses mains pour faire une vidéo virale.

 

Conclusion: avoir du charisme à l’oral est-il suffisant ?

Comme vous l’avez constaté, cet article est très orienté sur la prise de parole. Et ça tombe bien car pour être charismatique, il faut être éloquent. Toutefois, l’éloquence n’est pas l’unique qualité qui fait de vous quelqu’un de charismatique. Si ça vous intéresse, j’ai écrit un article sur les trois piliers du charisme.

Enfin, toutes ces techniques seront inutiles si elles ne sont pas naturelles. La meilleure façon qu’elles deviennent naturelles, c’est de les utiliser dans vos conversations de la vie quotidienne. Au début, il faudra faire l’effort de s’en servir. Au fil du temps ça deviendra une seconde nature.

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

3 réflexions au sujet de “Comment avoir du charisme à l’oral ?”

Laisser un commentaire