Comment améliorer sa diction ?

Comment améliorer sa diction lorsqu’on veut être certain d’être bien compris ? La diction est une composante importante de la communication non verbale. Elle communique de l’assurance et de la confiance en soi. C’est donc important de bien la maîtriser.

Dans cet article, nous allons voir cinq stratégies pour améliorer sa diction :

  1. Augmenter le volume de la voix
  2. S’inspirer des rappeurs
  3. Parler à votre rythme et ralentir uniquement dans les bonnes situations
  4. Utiliser les techniques des télé-conseillers pour bien articuler
  5. Pratiquer avec des exercices d’articulation

Qu’est-ce que la diction ?

La diction correspond à la manière dont vous articulez les sons et les syllabes, prononcez et débitez les mots. En bref, l’objectif d’une bonne diction est de rendre votre parole audible et intelligible.

 

95% des problèmes de diction sont liés au volume de notre voix #1

La plupart du temps, lorsqu’on ne vous comprend pas, c’est parce qu’on ne vous entend pas. Et il peut y avoir de nombreuses raisons qui font qu’on ne vous entende pas très bien:

  • Vous êtes stressé ou vous manquez de confiance : vous n’osez pas parler fort et affirmer votre voix
  • Vous devez parler devant un large public et vous n’avez pas de micro
  • Il y a trop de bruit sonore dans votre pièce

Affirmer sa voix malgré le stress et le manque de confiance

Avant de parler en public, il peut nous arriver de stresser. C’est normal. Et lorsqu’on stresse, on commence à bafouiller. L’audience vous fait signe qu’elle ne vous comprend pas. Du coup vous êtes davantage stressé et résultat : on vous comprend de moins en moins bien… Je connais très bien tout ça. C’est le problème que j’avais lorsque j’ai commencé à faire mes spectacles de magie. Le stress et le manque de confiance m’empêchait de m’affirmer et de parler assez fort. Alors que dans la vie de tous les jours, lorsque j’avais des discussions normales, je n’avais aucun problème de diction.

Si vous êtes dans ce cas, alors votre problème de diction va disparaitre lorsque vous ne stresserez plus.

Comment vaincre la peur de parler en public/ au téléphone/ devant des gens importants ?

L’entraînement et la répétition : ça sonne un peu bateau mais il n’y a pas vraiment de secret. Plus vous vous entraînez et répétez, moins vous aurez peur. Durant un de mes stages d’école de commerce, une de mes missions était de faire de la prospection téléphonique. Énorme angoisse pour moi. Je pense que mes 10 premiers appels ont été vraiment mauvais. J’étais en flippe en permanence mais je n’avais pas vraiment le choix. Et puis au bout d’un moment, j’ai commencé à devenir meilleur et à (presque) prendre du plaisir. Ce qui est vrai pour la prospection téléphonique est vrai pour une prise de parole en public et toutes les autres situations du même type.

J’ai écrit plusieurs articles à ce sujet si ça vous intéresse:

Utiliser un micro pour être certain d’être entendu

En dernière année de master, j’ai assisté à la conférence du fondateur de So foot. Il était vraiment passionnant (notamment pour son type de management complètement unique). En revanche, il n’y avait pas de micros disponible et nous étions environ 90. Résultat ? Un petit tier de la salle n’a pas compris les propos. Est-ce que l’intervenant avait un problème de diction ? Pas vraiment. C’était surtout un problème de son.

Si vous devez prendre la parole devant un public, il faut avoir un micro à partir de 60-70 personnes dans une bonne salle. Je sais, nous n’avons pas l’habitude de parler avec un micro. Je vois souvent des intervenants le refuser car ils pensent qu’ils parlent assez fort. Erreur…

Comment faire si vous n’avez pas de micro ? Ne soyons pas naïfs. Nous savons très bien que lorsque nous haussons le volume, au bout de 30 secondes, notre voix revient au niveau sonore habituel. Cette solution ne fonctionne pas.

Voici ce que je vous propose plutôt : vous demandez aux gens en fond de la salle s’ils vous entendent bien et vous leurs dites de vous prévenir s’ils n’entendent pas. Tout simplement. De cette façon, vous renvoyez la balle dans leur camps. S’ils n’entendent pas, c’est leur responsabilité de vous prévenir.

Gérer le bruit sonore

Avec mon métier de magicien, je travaille dans de nombreux événements dans lesquels il y a un DJ. Or un DJ a tendance a mettre la musique beaucoup trop forte et ce, dès le début de soirée. Je dois donc régulièrement m’entendre avec lui pour être certain d’avoir un volume sonore me permettant de communiquer avec mon public.

Il n’y a pas vraiment de solution si vous êtes dans un environnement bruyant: soit vous criez, soit vous changez de place soit vous allez voir celui qui gère le son. C’est tout.

 

S’inspirer des rappeurs pour améliorer sa diction #2

En 2017, les rappeurs toulousains Big Flo et Oli ont battu un record du monde de rapidité en rap sur une vidéo Kombini qui a fait le buzz. Ils sont parvenus à prononcer 7,2 mots/seconde. Il devance Eminem qui était à 6,8 mots/seconde. Mais ils restent derrière Mac Lethal qui est parvenu à prononcer 9,3 mots/seconde.

Vous pouvez retrouver la vidéo ICI (c’est vraiment incroyable).

Comment ils font ? C’est de l’entraînement en continu principalement. Comme toujours d’ailleurs.  Je pense vraiment que le rap est la meilleure discipline pour améliorer sa diction. J’aimerais vous donner davantage de conseils sur les techniques de rappeur, mais à part les conseils du type « il faut échauffer la voix » ou « muscler sa mâchoire », je crois que la seule solution est de trouver des paroles qui vous plaisent et de les rapper.

diction

Parler à votre rythme et ralentir son débit si besoin #3

Beaucoup d’articles, de coachs, ou de vidéos vont vous conseiller de parler doucement parce que ça permet de mieux articuler. Et c’est effectivement le cas. Si vous avez du mal à articuler, c’est une bonne idée de ralentir pour améliorer sa diction. C’est comme si vous jouez d’un instrument de musique. Moins vous jouez vite, plus il est facile de jouer toutes les notes clairement et distinctement.

Parfois, lorsqu’on parle, on butte sur des mots qui sont compliqués à prononcer. Quand ça arrive, il suffit de répéter le mot tout doucement. Ça fait sourire vos interlocuteurs mais ça arrive à tout le monde. En revanche, il ne faut pas que la diction prenne le dessus sur votre prise de parole. Qu’est-ce que je veux dire par là ?

  • Si vous ne parlez pas à votre rythme, vous allez perdre votre naturel.
  • Pour être dynamique, il faut varier le rythme de la voix. Si vous parlez doucement en permanence, vous allez endormir les gens qui vous écoutent.

Conclusion: je ralentis mon débit de parole pour mieux articuler uniquement dans certaines situations quand:

  • Je m’adresse à des personnes âgées qui ont du mal à suivre. Sinon, lorsque je m’exprime à des jeunes ou des adultes, je garde mon rythme habituel. Vous n’êtes pas comme le Président de la République qui doit nécessairement parler doucement pour être compris par tous les Français.
  • Je discute avec des étrangers qui ne maîtrisent pas tout à fait le français.
  • Je m’entraîne pour un nouveau spectacle de magie ou une nouvelle présentation. Dans ce cas, je m’entraîne à voix haute et je prends mon temps pour bien assimiler mon texte.

 

Techniques des télé-conseillers pour améliorer sa diction au téléphone #4

La diction au téléphone est un véritable enjeu pour les centres d’appels. Si les téléconseillers s’expriment mal, ils perdent un temps fou à répéter ou à corriger les erreurs des clients qui n’ont pas bien compris. De plus, ils ne savent pas forcément qui est derrière le téléphone: est-ce qu’il s’agit d’une personne âgée ? Est-ce que le client a un bon réseau téléphonique ?

Pour toutes ces raisons, ils utilisent ces deux astuces:

  • Ils parlent fort.
  • Ils font l’effort de trop articuler. Comment faire pour savoir si vous articulez suffisamment ? C’est très simple. Si vous n’avez pas l’impression de trop articuler, c’est que vous n’articulez pas assez.

 

Exercices d’articulation et de diction #5

Je vais être franc. La diction est vraiment importante dans mon métier de magicien, pourtant je n’ai jamais utilisé aucun de ces exercices de diction habituels. Pourquoi ? Premièrement, je n’en ai jamais éprouvé le besoin. Deuxièmement, ces exercices demandent de la régularité et de la patience si vous voulez commencer à voir leurs effets positifs.

Voilà mon avis : je ne pense pas que vous ayez forcément besoin de faire ces exercices sauf si vous souhaitez réaliser une performance particulière ou que vous avez un problème de diction handicapant (comme le bégaiement ou le zozotement). Si c’est votre cas, le mieux est d’aller voir un orthophoniste qui vous apportera une solution personnalisée.

Quels sont ces exercices dont je vous parle ?

  • Stylo dans la bouche: vous mettez un stylo dans votre bouche tout en lisant un texte. Ça va vous forcer à vraiment articuler si vous voulez qu’on vous comprenne.
  • Phrases à prononcer du type « Sage chasseur âgé aux yeux chassieux, sachez chasser sans chien chose aisée, ce chat chauve caché sous ces six chiches souches de sauge sèche. »
  • Lire à voix haute: prenez l’habitude de lire à voix et de vous forcer à articuler.

Je vous invite à vous rendre sur le site articuler.com qui propose de nombreux exercices pour améliorer sa diction et son articulation.

 

Conclusion pour améliorer sa diction

Je dirais qu’il y a vraiment trois cas de figure.  :

  • Vous avez un problème d’orthophonie. Dans ce cas, il est important d’aller voir un spécialiste. Il pourra vous faire faire les entraînements dont vous avez besoin.
  • Vous êtes comme moi, c’est-à-dire que vous voulez faire attention à votre diction mais vous n’avez pas forcément un problème handicapant. Dans ce cas, faites attention de parler suffisamment fort, entraînez-vous comme des rappeurs pourraient le faire et ralentissez votre débit uniquement durant l’entraînement et face à une personne âgée ou étrangère.

FORMATION GRATUITE

Faire bonne impression dans n'importe quelle situation

Recevez une vidéo d'1H pour donner la meilleure image de vous-même dès les premiers instants. 

3 réflexions au sujet de “Comment améliorer sa diction ?”

Laisser un commentaire